Processus de récupération post-effort

Publié le par Pixan

Intensité pendant la séance de musculation

La puissance fournie par ce système est cependant moindre que celle assurée par les processus anaérobiees. Elle est limitée par les possibilités individuelles d'apport d'oxygène au niveau des cellules musculaires. Plus cet apport bénéficie d'un fort débit, plus le sportif est susceptible d'entretenir un effort de grande intensité; Lorsque l'exercice produit atteint des limites pour lesquelles tout l'oxygène disponible au nivau musculaire est utilisé, on dit que l'athlète a atteint sa puissance maximale aérobie; Nous l'avons vu, cette intensité d'effort correspond aux possibilités maximales de l'athlète pour librer de l'oxygène à ses muscles avec un fort début; Les physiologistes disent que l'athlète a atteint son VO2 max ou débit d'oxygène maximum.Cette donnée est fréquemment utilisée surtout dans les entrainement de course à pied;

Facteurs limitants

Il faudrait cependant se garder de conclure que c'est là un processus sans limite. Le premier facteur limitant est l'intensité de l'exercice produit. En effet, les différents processus énergétiques ne sont jamais utilisés par l'organisme de façon totalement isolée; L'organisme recourt à la voie aérobie même pour un effort d'intensité modérée.

Commenter cet article