Effets du processus lors de la pratique des efforts de type aérobie

Publié le par Pixan

Sans déborder sur des aspects que nous développerons ultérieurement, nous devons souligner l'intérêt considérable que revêt la pratique des efforts de type aérobie dans le cadre de la préparation physique. Ils sollicitent toutes les fonctions chargées d'apporter l'oxygène au niveau musculaire et, en particulier, les fonctions circulatoires. Ils participent également à l'élimination des déchets de la contraction musculaire et à la fourniture des substrats énergétiques nécessaires; Ce faisant, ils favorisent l'amélioration du fonctionnement de tous les processus énergétiques, et possèdent ainsi un aspect préparatoire incontestable.

Celui ci est encore accentué par les retombées organiques dues à la durée des efforts aérobies. Les dépenses énergétiques élevées ainsi provoquées sollicitent toutes les grandes fonctions; De par les modifications corporelles qu'elles imposent, elles s'avèrent donc un indéniable facteur de santé. La pratique des efforts aérobies va ainsi favoriser :

Les pertes de poids

L'amérlioration du système ventilatoire et cardio-vasculaire

la préparation ostéo-tendineuse et ligamentaire

enfinn et là n'est peut-être pas le moindre de ses avantages, le processus aérobie contribue à développer la volonté de l'athlète qui s'y astreint, sa résistance à la fatigue, quelles qu'en soit l'origine.

Commenter cet article