L'ATP dans la pratique de la musculation

Publié le par Pixan

Puisqu'il s'enclenche le plus rapidement et avec la plus forte intensité, il va fournir l'essentiel de l'énergie nécessaire à la resynthèse de l'ATP dès les premières secondes de l'exercice.

Les caratéristiques importantes

Il est capable de fournir une grande quantité d'énergie dans un laps de temps très court et, par là même, de maintenir le renouvellement de l'ATP avec une grande intensité. En conséquence, il permet d'effectuer des exercices très intenses à puissance maximale, ce qui s'avère extrêmement utile pour beaucoup d'activités sportives.

Ce processus n'a pas de le pouvoir d'entretenir très longtemps la contraction musculaire; Sollicité à son maximum d'intensité, on doit considérer qu'il est épuisé au bout d'environ sept secondes;

La cause la plus souvent admise expliquer cette faible capacité es tla baisse de la substance support de cette réaction au niveau des réserves musculaires; Outre l'ATP déjà existant, le processus anaérobie alactique utilise également un autre substrat présent dans les muscles, la créatine, la cP est capable de resynthétiser l'ATP avec une grande intensité, mais n'existe qu'en assez faible quantité au niveau musculaire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article