Les hormones et la musculation

Publié le par Pixan

Les hormones stéroïdiennes ont fait l’objet de nombreuses études afin de connaître leurs effets sur l’entrainement. Les débutants en musculation sont parfois tenter de commencer en utilisant ces substances. Ces substances chimiques sont secrétées par certains organes et transmises aux cellules cibles à travers le sang. Il faut savoir qu’ils existent dans le corps humain une cinquantaine d’hormones différentes produites naturellement parmi lesquelles on retrouve les hormones stéroïdiennes. On associé souvent hormones stéroïdiennes aux stéroïdes anabolisants qui sont produits synthétiquement et sont considérées comme des produits dopant. On peut classer les hormones stéroïdiennes en 5 grands groupes : Les glucocorticoides : Ils ont une action anti-inflammatoire, régulent la température corporelle et ont une action anti allergique entre autre. Les oestrogènes : Comme l’estriol, l’oestradiol produites par les femmes Les progestagènes : Ils inhibent la production d’hormones stéroidiennes sexuelles Les minéralocorticoïdes : L’action de ces minéralocorticoïdes permet donc de réguler la pression artérielle, grâce au processus de l’homeostasiehydrosodée. Les androgènes : Parmi lesquelles on retrouve la testostérone. Ils stimulent et contrôle le développement et le maintien des caractères masculins. En enfin les stérols : Il s’agit d’un groupe incluant des dérivés de la vitamine D notamment.  

Publié dans Physiologie

Commenter cet article