Les méthodes et techniques de musculation

Publié le par Pixan

Les répétitions négatives

Lorsque l’on détails un mouvement de musculation il existe deux phases : la phase positive et la phase négative. Les répétitions négatives mettent l’accent sur cette dernière phase très utilisée par les pratiquants de musculation.

Le but principal de cette technique de musculation est de soulever plus lourd qu’habituellement. On peut partir sur 125% de la charge maximale et faire 8 à 12 répétitions en fonction de l’objectif visé. La méthode négative est une excellente technique pour renforcer les muscles stabilisateurs.

Les répétitions partielles

Moins connues, les répétitions partielles permettent de varier sa routine et de continuer à prendre de la masse.

Le principe est simple : A la place de faire un mouvement complet on choisi d’exécuter le mouvement avec une amplitude partielle. Cela peut-être le début ou la fin du mouvement.

Le principal intérêt des répétions partielles est qu’elles permettent de solliciter les muscles de façon spécifique. En effet en ne faisant qu’une partie du mouvement on fait travailler des fibres du muscle qui n’ont pas l’habitude d’être sollicitées de cette façon.

Les superséries

C’est une des techniques les plus utilisées. Elle fait appel au principe de pré-contraction des antagonistes qui permet de faciliter le travail du muscle agoniste.

Le principe étant d’enchainer deux exercices faisant travailler deux muscles ayant l’action contraire comme les biceps et les triceps ou encore les quadriceps et les ischio-jambiers.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article